Travail à mi-temps : découvrir le monde professionnel

Publié le : 15 février 20225 mins de lecture

Le lycée ou peut-être l’université, ceux sont les endroits où les jeunes commencent à s’inquiéter de leur avenir et surtout de leur avenir professionnel. Il y a toujours l’incertitude de l’avenir qui envahit chaque jeune qui commence à faire des pas dans le monde des adultes. Contrairement au monde des collèges et des lycées, le monde des adultes est très coriace, il faut avoir les épaules pour supporter cela, la bonne carapace pour pouvoir affronter les difficultés, mais aussi avoir les meilleurs skills pour pouvoir dominer son environnement. Quoi qu’il en soit, c’est toujours difficile de passer d’un milieu à un autre sans passer par le temps d’adaptation et pourtant, vous ne pourriez pas prendre tout votre temps pour vous habituer, car le monde du travail n’attend pas les retardataires. Il faudra faire les choses simultanément afin de pouvoir s’en sortir correctement dans ce genre de cas.

Comment entrer dans le monde professionnel en étudiant ?

Il y a plusieurs moyens d’entrer dans le monde professionnel tout en continuant ses études par exemples. Bien évidemment, cela dépendra dans un premier temps de votre disponibilité par rapport à vos études, est-ce que c’est une initiative personnelle de s’engager ou est-ce que votre établissement vous pousse à la faire ? Si c’est votre propre initiative, il faudra arranger avec votre emploi du temps, cependant si c’est l’autre cas alors votre établissement vous donnera le temps de le faire. Vous pourriez ainsi entamer des stages comme des alternances ou des petits boulots pour acquérir de l’expérience professionnelle en parallèle avec votre vie d’étudiant. Pour en avoir plus des informations sur ce sujet, veuillez cliquer ici lemondetudiant.org

Un nouveau parcours à découvrir

Qu’importe le travail à mi-temps que vous décidez de prendre que cela fasse partie de votre parcours où est juste une manière de mettre un peu d’argent de côté, il y a toujours des compétences capitales que vous acquerriez. Il s’agit de l’expérience du monde de travail en soi déjà, c’est-à-dire le mode de travail, le partage d’un même espace avec des collègues, le travail sur un même projet, mais aussi les pressions dans ce secteur ainsi que les peurs, les conséquences des erreurs plus grandes, … C’est un tout nouveau monde où il les petites erreurs n’ont aucun effet, c’est un monde difficile où il faut trouver du plaisir et encore vous n’avez peut-être pas encore la pression de nourrir une famille. C’est le moment pour vous de corriger vos comportements qui ne correspondent pas au monde du travail et de les insérer petit à petit dans votre vie d’étudiant. Ainsi, un salarié peut travailler à un temps partiel, c’est-à-dire moins longtemps qu’un salarié à temps plein. Les heures de travail minimales sont stipulées dans le contrat de travail. Les employés à temps partiel peuvent être tenus d’effectuer des heures supplémentaires dans certaines limites. Des heures de travail supplémentaires peuvent augmenter les salaires. Les salariés à temps partiel sont rémunérés par rapport à leurs heures travaillées.

Des avantages qui ne se perdent pas avec le temps

L’expérience professionnelle est quelque chose de très utile avant d’entrer dans le monde du travail à part entière en tant qu’employé, car cela montrera que vous n’êtes plus un débutant en la matière. Vos expériences sociales en milieu professionnel seront meilleures, mais aussi votre efficience qui ne cessera pas d’augmenter. Même en tant que simple serveuse par exemple, vous auriez déjà appris à gérer ou à organiser, car toute expérience est fructifiant. Vous auriez aussi plus de relations et un plus grand réseau ce qui facilitera votre recherche d’emploi dans les prochaines années après votre vie d’étudiant à mi-temps. 

Plan du site